On ne diminue pas le bonheur en le partageant.

Bouddha

Missions

Quelles sont les missions du Service de placement familial ?

Récemment rebaptisé "Service d'intervention et d'accompagnement en accueil familial (SIAAF)" le service reçoit de l’autorité de placement un mandat valable pour les accueils qu’il encadre et ce, pour toute la durée de la mesure. Le service assure, entre le jeune et les autres acteurs, un relais qui se définit au travers de multiples missions :

  • organiser l'information, la sélection et le recrutement des candidats accueillants. Pour ce faire, le Service informe les candidats des implications de l'accueil familial et du respect de la place de chacun; évalue leur demande et les prépare à l'accueil familial;
  • évaluer l'adéquation entre le projet de vie du jeune élaboré par ses parents et l'autorité mandante, et celui du parent d'accueil sélectionné;
  • organiser l'hébergement par un parent d'accueil et assurer l'accompagnement et l'encadrement pédagogique et social du parent d'accueil, y compris dans les cas où la sélection de celui-ci n'a pas été opérée par le service;
  • assurer la gestion administrative et financière des subventions journalières et des frais spéciaux ;
  • assurer l'accompagnement individualisé du jeune dans son projet de vie et son histoire;
  • soutenir les parents dans l'exercice de leur parentalité et travailler au maintien des relations personnelles entre le jeune, ses parents, ses frères et soeurs, sauf si l'autorité mandante estime qu'il n'est pas possible ou contraire à l'intérêt du jeune;
  • préparer et accompagner le retour du jeune dans son milieu de vie d'origine, à l'issue de l'hébergement par un parent d'accueil, ou s'il échet, de mettre en oeuvre toute solution alternative rencontrant l'intérêt du jeune.

En outre, le service assure la promotion de l'accueil familial au sein de la zone territoriale d'intervention pour laquelle il est agréé.

Cadre légal de travail des organismes de placement familial

L'Arrêté de la Communauté française du 15 mars 1999 applique le Décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse qui donne aux professionnels des missions précises à ce sujet. L'Arrêté du 8 mai 2014 du Gouvenement de la Communauté française organise depuis peu la collaboration entre les autorités mandantes et les services du secteur de l'Aide à la jeunesse ainsi que les conditions générales d'agrément et d'octroi des subventions.

La Convention internationale des droits de l’enfant reconnaît les droits élémentaires à tous les enfants du monde.